Devenir Fan

« Le mouton noir | Accueil | Winehouse et Ungemuth »

29 juillet 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

lôtre

Ma chère valérie, j'adhère totalement à ton avis à ton avis à propos des régionalisme et permets moi d'ajouter qu'en temps que ch'ti d'origine (et bien que non respectueux de toute "traditon" que ce soit (celles qui relèvent du bon sens sont acceptables mais le maintien de traditions non adaptées à l'époque et la société ou l'on vit relève pour pour de la plus pure stupidité). Enfin j'en reviens aux "ch'ti" ou gens du nord (ont dans les yeux ect....) Jamais de la partie de ma vie que j'ai passé dans le nord, je n'ai été confronté à quelques régionalisme que ce soit . Les gens du nord sont ouverts, ll n'y a pas de panneaux en plusieurs langues (ça c'est de mémoire) Ils ne sont pas fiers, ni honteux d'être du Nord, ils sont du mord et ont un sens de la dérision que devraient avoir les Bretons, basques, et autres parisiens à propos de leurs valeurs communes. (je ne parle pas des gens du sud qui comme chacun sait (surtout eux) forment une société parfaite dans cette contrée barbare qu'on appelle France (au passage la France, malgré ce que l'on peut en dire, réussi cet exploit de réunir des gens de sensibilité fort différentes et cela depuis des siècles) car il existe dans toutes mos régions (et même en Bretagne, surtout en Bretagne) une multitude de gens qui passent au dessus de ces communautarismes imbéciles.
De toute façon il ne faudra que quelques siecles/décennies pour que le mélange se fasse. bon nombre dans ma famille ont choisi de "s'accoupler" avec des partenaires d'horisons différents, il en va de la survie de l'espèce, et ça les barrières régionales ne peuvent l'arrêter. :)

Le Nain

Je ne suis pas certain de sa sottise. Elle veilla avec un soin jaloux sur l'indépendance de son duché, et ses maris ne furent que des princes consorts en Bretagne. Sa fille Claude, la reine Claude, aura la même politique que sa mère malgré les velleités de son royal mari François Ier, et il faudra attendre sa mort prématurée lors de ses neuvièmes ou dixièmes couches à l'âge de vingt-cinq ans pour que le roi puisse intervenir au nom de son fils aîné qui était de droit duc de Bretagne.

Il semble qu'il y ait eu une vraie complicité entre Charles VIII et Anne.

Je n'ai pas de livre à vous proposer sur Anne, je ne suis pas Breton. Sinon, il y a le Charles VIII d'Yvonne Labande-Mailfert (Fayard), le Louis XII de Didier Le Fur chez Tempus et la reine Claude de France de Daniel Pigaillem chez Pygmalion qui sont tous très bien.

Valérie Pineau-Valencienne

@Lotre : ça ne m'étonne pas pour le Nord. En Vendée, jamais eu de pb de fierté démesurée. Ingalls, moitié pays de Loire moitié Bourgogne, est tout sauf imbu de ses racines. Et quand je vois le journal "Bretons", un mensuel snobinard, j'ai envie de hurler de rire et d'indignation: y sont célébrés les Bolloré/Miossec/Kersauzon dans des poses studio Harcourt, tous tenant un discours eugéniste genre "j'ai réussi puisque le Breton ne renonce jamais", et la gazette de déterrer du sang celte chez Bashung, style "il est des noooooootres": GROTESQUE. Ce qui me fait marrer : lire une prose "Bretagne martyrisée par l'Etat français" de people fortunés, peu importe le bord, qui conspuent Marine LePen tout en défendant un régionalisme teinté d'indépendantisme pas si éloigné des thèses populistes de madame FN.
@LeNain : j'ai lu le Louis XII, très bien. et pour Anne, heureusement qu'elle avait les impôts de son duché pour se payer ses étoles d'hermines!

Le Nain

Bah, tous les princes vivaient fastueusement avec les impôts de leurs manants. Finalement, il n'y a rien de neuf sous le soleil !

Valérie Pineau-Valencienne

Pas faux... et pour nuancer ce qui pourrait passer pour de l'anti-Bretagne: la fierté du sol m'horripile, mais elle ne fait de mal à personne. La seule chose qui fait vraiment du mal, c'est le sectarisme. Et il est perceptible dans toutes les classes sociales, tous les métiers, toutes les pensées et toutes les religions - y compris l'athéisme.

isa

@lotre: En tant que fille du sud"e"(parfaite), je me demande pourquoi tant de gens du nord viennent vivre "chez nous"?! et tant mieux...un peu de blondeur ne peut que nous faire du bien!Je ne suis pas fière d'etre du sud je suis tout simplement heureuse d'y habiter, tout y est tellement mieux!!!!!
Bon mois d'aout à tous.

Eliberan

Heureusement que tu as un peu de sang ch'ti dans tes veines !ça te réconforte.Je plaisante bien sûr j' ai des amis bretons.Avec notre nom de famille "Tredez " on nous prend souvent pour des bretons:il y a un village qui a pour nom "Tredrez"

Valérie Pineau-Valencienne

j'aime tous mes sangs y compris le breton, j'aime mon cher pays... et beaucoup d'autres... j'en aime peut-être trop pour bien aimer un seul? ps: j'ai ENFIN réussi, je crois, à laisser un commentaire sur ton blog!

Dominique

@ Le Nain: la reine Claude se mira belle ?

@ Valérie:

- Ainsi quittes-tu la Bretagne sans avoir enquêté sur la grande énigme armoricaine du moment ? (lire chez Grincheux)

- Désolé mais être attaché à un passé, une géographie, un terroir, des traditions, une gastronomie n'est pas forcément synonyme de fierté démesurée ou de sectarisme, et n'empêche pas d'apprécier d'autres contrées avec leurs us et coutumes, leurs boissons, etc. ...
Ainsi Frédéric qui bien que landais et content de l'être prend un pseudonyme bretonnant !
Sur ce sujet deux chansons à priori contradictoires que j'apprécie beaucoup:
"Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part" de Georges Brassens
et "Adélaïde" de Jacques Debronckart

Dominique

Duchesse Anne préfèrait l'hermine car le loir est cher !...

Valérie Pineau-Valencienne

@Dominique, c'est avec un certain vertige que je te l'annonce : tu es le 3000e commentaire sur ce blog. Pour la notion d'attachement, tu as raison et j'ai tort: je me donne un mal de chien pour m'attacher à des lieux, mais je n'y arrive jamais totalement. Ou plutôt, telle une schroumpfette grincheuse, je peux murmurer :"J'aime ce trou paumé. mais je n'aime pas qu'on sache que j'aime ce trou paumé" (en fait j'adore les grandes villes, c'est le seul environnement qui me ravit)

Eliberan

Oui merci pour ton commentaire' Je sais bien que tu aimes les gens quels qu'ils soient .Tu me sembles si humaines.

Valérie Pineau-Valencienne

Une grosse bise nocturne à ma chanteuse chérie dont le sourire me suit (j'écris tj en face de ta photo)

Dominique

Certes Valérie, il est possible d'adorer les grandes villes (ce fut souvent mon cas), ce qui n'empêche pas d'y vivre dans une ambiance ou un cadre liés à une région ou un pays d'origine ou d'adoption.
Il est tout à fait possible de vivre à Boulogne-Billancourt en écoutant du fado, mangeant de la morue à l'aléjantane et buvant du Dao (demande à Xavier)...
De même que Frédéric doit avoir grand plaisir à boire du vin des sables, déguster des graisserons et se rendre à son travail avec des échasses !

Valérie Pineau-Valencienne

Ce qui me plait ds les grandes villes : pouvoir jouer tranquillou à miss Marple et espionner un nombre exponentiel de voisins...

Catherine

Au fait, Nantes, pour vous, ça fait partie de la Bretagne ou non ? (je mène un sondage très sérieux auprès des Bretons) Cordialement

Valérie Pineau-Valencienne

Ouh là! historiquement, oui, c'était même la capitale du duché. Mais à présent, pour les Bretons c'est saint-Trop'

shimrod

je suis breton.
Pour moi C'est Rennes.
Nantes en pays de Loire, c'est assez logique : c'est sur la Loire.
Même sur un plan culturel, a part quelques vieilles pierres, l'ensemble culturel de la vallée de la loire y est prédominant par rapport à la bretagne.

Valérie Pineau-Valencienne

Vers chez moi, ils sont encore plus drastiques : la Bretagne, c'est le Finistère, point barre. si une Bretonne de Kertrouduc va "dans le sud", entendez La Trinité.

Dominique

Nantes et la Bretagne c'est un peu comme pour Pampelune et le Pays-Basque !...

Dominique

Mea culpa au près de mes amis lusitaniens et de tous les fins gastronomes, la morue c'est à l'alentejane (du nom de la région de l'Alentejo)et non pas à l'alejantane !
Confusion n'ayant rien à voir avec un hypothétique mélange de porto avec du vin de palme ...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)